VirtualisationVMware

VMware vCenter : comment corriger l’alerte Log Disk Exhaustion ?

Hey ! Bonjour à toutes et tous !

Nous voici ensemble de nouveau pour un nouvel article qui ne va pas parler du modèle MSP ou des alertes du CERT-FR, mais plutôt de l’appliance vCenter de chez VMware !

En cette belle journée ensoleillée (non, je vous rassure, il tombe des cordes en réalité au moment de l’écriture de ces lignes), vous vous connectez sur votre vCenter et là vous avez une belle alerte vous indiquant Log Disk Exhaustion.

Et là, que faites-vous à ce moment-là ? Allez-vous attendre de voir si cette alerte se résout d’elle-même ? Ou avez-vous sinon le bon réflexe de faire une petite recherche sur votre blog favori afin de voir s’il n’y a pas déjà un article qui traite de ce sujet ?

Entre nous, je pense connaître le choix que vous avez fait et vous avez bien raison ! Alors, allons-y, voyons comment nous pouvons corriger cette alerte !

Correction de l’alerte Log Disk Exhaustion

Origine de l’alerte

Comme la plupart d’entre nous, la première chose que j’ai faite lors de la lecture de cette alerte c’est allumer un petit cierge afin de voir si l’alerte aller se résoudre d’elle-même.

Plus sérieusement, j’ai interrogé notre meilleur ami Google et celui-ci ma très gentiment répondu avec l’article KB de chez VMware qui indique qu’il s’agit d’un problème d’espace disque sur un des nombreux disques de l’appliance vCenter. Nous comprenons également que cette alerte se déclenche à partir de 80% d’occupation du disque.

L’origine même du manque d’espace disque peut venir de différentes raisons, les principales sont les suivantes :

  • Les partitions ne sont pas correctement dimensionnées
  • Fichiers volumineux dans les partitions
  • Les tables de la base de données consomment de l’espace
  • Les services ne parviennent pas à nettoyer les fichiers

Dans mon cas, je pense qu’il s’agit plus d’un problème de fichiers volumineux dans les différents dossiers de logs et qui sont relativement pleins avant que le nettoyage automatique réalise son travail.

Analyse de l’espace disque

Via l’interface graphique

Bien, maintenant que nous savons d’où vient l’alerte, nous allons devoir faire l’analyse de l’espace disque pour notre appliance vCenter. Pour ce faire, nous avons le choix entre l’interface graphique et la ligne de commande (eh oui ! Pour tous les goûts ainsi !).

Pour les amoureux de l’interface graphique, il faut se rendre sur la page d’administration du vCenter via l’adresse : http://ip_ou_FQDN_vcenter:5480/

Une fois dessus, dans le menu Surveiller puis l’onglet Disques, nous avons l’état des lieux de nos différents disques du vCenter. Et nous pouvons voir que sur mon vCenter j’ai bien un disque où l’occupation est de 75.4%.

Alors oui, je vous vois déjà réagir : « Mais… Nous avons vu que l’alerte se déclenche qu’à partir de 80% d’occupation ! »

Je suis bien d’accord, sauf que nous allons voir que via l’analyse en ligne de commande, nous sommes bien à une occupation de 80%. Comme quoi, il est préférable de faire plus confiance à la console que l’interface graphique !

Via la console

Nous allons faire une analyse plus précise depuis la console du vCenter.

Je ne l’aborde pas ici, mais il vous faudra faire l’activation du SSH sur votre vCenter pour y avoir accès en mode console. Et bien sûr, une fois l’opération finie, désactiver l’option pour des raisons de sécurité.

Pour ce faire, nous allons faire usage de la ligne de commande suivante : df -h
Qui nous retourne la sortie suivante :

Et là, nous voyons bien que l’occupation est à 80%.

Consultation des dossiers les plus volumineux

Notre analyse nous montre qu’il s’agit bien du disque comportant les logs qui est plein à 80%. Nous allons donc faire le tri des dossiers qui sont les plus volumineux et pour ce faire, c’est la commande suivante qui va y répondre :

du -a /storage/log | sort -n -r | head -n 20

Celle-ci nous réalise la sortie suivante :

Ci-dessous, vous avez à titre indicatif les contenus des trois dossiers les plus volumineux. Il n’est pas nécessaire de les consulter pour la réalisation de la procédure.

Suppression des fichiers de log

Nous arrivons à la dernière étape de cette procédure, qui consiste, vous l’aurez deviné facilement, à faire la suppression des fichiers de log présent dans les dossiers.

Pour ce faire, nous allons utiliser les trois commandes ci-dessous ( à adapter selon les dossiers les plus volumineux pour vous) :

rm /storage/log/vmware/eam/web/*.log
rm /storage/log/vmware/lookupsvc/*.log
rm /storage/log/vmware/lookupsvc/tomcat/*.log

Analyse après nettoyage

Une fois le nettoyage fini nous pouvons analyser de nouveau l’espace disque que ça soit en ligne de commande ou en interface graphique.

Pour que l’interface graphique affiche correctement la modification, il sera peut-être nécessaire de faire un redémarrage du vCenter. Néanmoins, nous notons qu’il y a toujours une différence entre la console et le graphique.

Conclusion

Nous voilà à la fin de cet article expliquant les étapes à suivre afin de corriger l’alerte Log Disk Exhaustion sous vCenter.

J’espère que celui-ci vous aura été utile et à très vite dans de futurs articles ! Alors, pour ne rien louper, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter de Tech2Tech.


Des questions, des remarques ou tout simplement, envie d’échanger sur le sujet de l’article ? L’espace commentaires est là pour ça !

Puisque vous êtes encore là...

...Si cet article vous a aidé ou informé, laissez-moi vous demander une petite faveur. Nombreux d'entre vous utilise AdBlock sur tech2tech. Alors n'hésitez pas à désactiver AdBlock sur ce site ou bien à faire un don pour m'aider à couvrir les frais autour du site.

Si chacun de ceux qui ont lu et apprécié cet article participe, le futur de tech2tech ne pourra être que meilleur. Merci à vous !.

FAIRE UN DON

Kevin ENGEL

Administrateur Système et Réseau de formation dont cinq années au service de nombreux clients de tout type au sein d'une SSII en tant que technicien de support. De 2020 à 2021, j'ai fait la création d'une autoentreprise, qui n'a pas eu de suite favorable. Actuellement, je suis responsable support technique au sein d'une entreprise prestataire de services informatique (modèle MSP).J'apprécie également partager mes connaissances ainsi que porter assistance quand je le peux sur des problématiques techniques, mais aussi apprendre de nouvelles choses au quotidien.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page