Windows ServerWindows Server 2019

Windows Server 2019 est maintenant disponible ! (Téléchargement)

On parle beaucoup de Windows 10 en ce moment, mais Windows Server a également été mis à jour.

Également en version 1809, cette version sera sous le nom commercial Windows Server 2019 qui sera la première version supportée dans le cadre du nouveau mécanisme Long-Term Servicing Channel (LTSC) de Microsoft. En effet, maintenant Microsoft change d’approche et sort une version en développement continu de son OS Server. Nous devrions donc avoir maintenant des versions semestrielles qui ne sont supportées que pour dix-huit mois.

Télécharger Windows Server 2019

Windows Server 2019 est disponible sous trois éditions.

Les entreprises auront le choix entre les éditions Standard et Datacenter, tandis que les petites entreprises se voient aussi proposer une édition Essentials.

Comme c’était le cas pour l’édition Essentials de Windows Server 2016, cette mouture inclut les droits CAL (Client Access Licence) pour 25 utilisateurs ou 50 périphériques connectés.Si un serveur Windows Server Essentials est configuré comme contrôleur de domaine Active Directory, il doit être le seul contrôleur de domaine présent sur le réseau et faire tourner le rôle FSMO (Flexible Single Master Operations). Il est également impossible de créer un trust relationship avec d’autres domaines AD, il faudra passer sur une version Standard ou Datacenter pour ça.

Toujours sur Windows Server 2019 Essentials, Microsoft a supprimé l’interface graphique simplifiée qui arrivait avec le rôle « Essentials Experience » pour laisser place à la nouvelle console d’administration web Windows Admin Center.

Windows Admin Center : un gros changement

On en a déjà parlé ici, mais une des nouveautés qui sera apprécié des administrateurs, c’est la nouvelle console Web Windows Admin Center. Baptisé Honolulu project a ses débuts, elle sera finalement appelée Windows Admin Center cette nouvelle console fera maintenant partie intégrante du nouveau système d’exploitation Windows Server 2019, dont la vocation est de délivrer une interface de gestion simple et moderne pour Windows Server. L’idée est de remplacer à terme les outils disponibles via la Microsoft Management Console (MMC). Pour le moment, certains services comme Active Directory, DNS et le DHCP doivent encore être gérés via la MMC.

L’avantage de Windows Admin Center est que l’accès peut se faire de partout sur le réseau à partir d’une simple connexion Web (j’en parle dans ma review sur Honolulu Project)

La sécurité renforcée

Microsoft a intégré Windows Defender Advanced Threat Protection à Windows Server 2019, pour lutter contre les tentatives d’intrusion, mais aussi faciliter la remédiation après un incident de sécurité.

Microsoft a également renforcé les capacités des « Shielded VM » et étend leur support aux environnements Linux virtualisés.

Pas de RTM pour Windows Server 2019 (Pour le moment)

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, la version RTM n’est pas sortie en même temps. C’est la première fois que cela arrive et dans une annonce de Cosmos Darwin il justifie le fait que cette décision a été prise, car aujourd’hui, la plupart des machines tournent sur des machines virtuelles. Donc pas de certification RTM pour les constructeurs tels que HP, DELL, Fujitsu et compagnie.

Windows Server 2019 is the first version to skip the classic Release To Manufacturing (RTM) milestone and go directly to General Availability (GA). This change is motivated by the increasing popularity of virtual machines, containers, and deploying in the cloud. But it also means the hardware ecosystem hasn’t had the chance to validate and certify systems or components before the release; instead, they start doing so today.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y en aura pas, mais Microsoft prendra son temps pour le faire et les premiers matériels certifiés Windows Server 2019 devraient arriver pour janvier 2019.

Mise à niveau disponible

Pour les organisations utilisant Windows Server 2016, Microsoft prend en charge les mises à niveau de Windows Server 2019, en fonction de la configuration matérielle requise. Bien évidemment, une mise à niveau, doit avoir lieu lorsque le serveur est répertorié comme certifié dans le catalogue Windows Server 2019. Donc, vous l’aurez compris, cela ne sera pas avant début 2019.

Licence Windows Server 2019

Comme avec Windows Server 2016, Microsoft attribue les licences Windows Server 2019 par cœur physique. Les licences sont vendues en paquets de 2 ou 16 coeurs. Des CAL (Client Access Licence) sont nécessaires pour prendre en charge les connexions au serveur.

Voici un document qui peut aider à comprendre le licencing, même si je l’accorde, ce n’est jamais simple…

Mais encore ?

Vous pouvez la liste complète des modifications dans la source, je vais essayé de faire un article un peu plus complet et de nouvelles vidéos sur Windows Server 2019 devrait faire leur apparition sur la chaine YouTube.

N’oubliez pas, soyez curieux de tout et n’hésitez pas à tester Microsoft Server 2019 sur une machine virtuelle par exemple.

Télécharger Windows Server 2019

Puisque vous êtes encore là...

...Si cet article vous a aidé ou informé, laissez-moi vous demander une petite faveur. Nombreux d'entre vous utilise AdBlock sur tech2tech. Alors n'hésitez pas à désactiver AdBlock sur ce site ou bien à faire un don pour m'aider à couvrir les frais autour du site.

Si chacun de ceux qui ont lu et apprécié cet article participe, le futur de tech2tech ne pourra être que meilleur. Merci à vous !.

FAIRE UN DON
Source
SourceToutes les nouveautés
Tags

Mikaël GUILLERM

Administrateur Système et Autoentrepreneur depuis 2009 chez homeinformatique. Je partage mes connaissances, problèmes et solutions a travers articles ou tweets !

Articles similaires

Fermer
Fermer