Home >> Windows OS >> Windows Server >> System Center Configuration Manager 2012 R2

System Center Configuration Manager 2012 R2

Depuis peu, j’ai en charge un nouvel outil dans notre organisation : System Center 2012 Configuration Manager R2. Vous risquez donc de voir quelques articles sur SCCM dans les semaines, voir les jours à venir… Avant de commencer ces articles, je pense qu’il est intéressant de poser les bases. Nous verrons par la suite comment installer un serveur SCCM, les prérequis, et l’utilisationSystem Center 2012 R2 est un produit d’administration de parc informatique utilisé pour gérer les clients, serveurs et périphériques mobiles des entreprises. Pour en savoir plus sur System Center 2012 R2, vous pouvez cliquer ici.

SCCM existe depuis très longtemps, mais fut renommé en 2007, auparavant, il était appelé Systems Management Server (SMS). Créer pour la première fois en 1994 ! Cela ne nous rajeunit pas….

Fonctionnalités que l’on peut trouver sur SCCM :

  • Inventaire matériel et logiciel
  • Reporting
  • Télédistribution d’applications
  • Déploiement de mises à jour et correctifs
  • Asset Intelligence
  • Surveillance de l’utilisation d’applications (Aussi appelé Contrôle de logiciel)
  • Gestion de la conformité et des paramétrages
  • Gestion des périphériques mobiles
  • Logiciels de contrôle à distance
  • Déploiement de système d’exploitation
  • Contrôle d’accès réseau au travers de NAP
  • Gestion hors bande
  • Gestion d’énergie
  • Protection des ressources clientes (EndPoint)

SCCm-Software

Les nouveautés de System Center Configuration Manager 2012 R2

1. System Center 2012 Configuration Manager R2 prend désormais en charge le déploiement de Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2 (OSD). Cela requiert l’installation de Windows Assessment and Deployment Kit (ADK) pour Windows 8.1 comprenant les outils suivants :

  • Windows PE 5 : Windows Preinstallation Environment (WinPE) est un micro environnement résultant d’une version allégée de Windows. Il permet de préparer un ordinateur à l’installation de Windows et est utilisé lors du déploiement de systèmes d’exploitation.
  • USMT 6.3 : est un outil en ligne de commande permettant de migrer l’état des données utilisateurs d’un système d’exploitation à un autre. Il vous permet de migrer les paramétrages systèmes, les données ou encore les paramétrages applicatifs.
  • Les outils de déploiement permettent de personnaliser, administrer et déployer les images Windows :
    • Deployment Imaging Servicing and Management (DISM) permet la manipulation en ligne ou hors ligne des images Windows. Vous pouvez par exemple ajouter, supprimer ou modifier des fonctionnalités, des packages, des drivers…
    • OSCDIMG est un outil de ligne de commande permettant de créer un fichier image (.iso) d’une version personnalisée 32 bits ou 64 bits de Windows PE
    • Windows System Image Manager (Windows SIM) permet la création d’un fichier de réponse pour personnaliser le système d’exploitation au travers des différentes phases de déploiement.

2. System Center 2012 Configuration Manager R2 est désormais intégrée à Windows Intune . Cela signifie que vous pouvez utiliser System Center Configuration Manager 2012 R2 avec Windows Intune pour gérer PC, Mac, Windows Phone, Iphone ou encore vos appareils Android.

3. Vous pouvez maintenant sélectionner le Jeu de stratégie résultant (RSoP) directement depuis la console Configuration Manager pour afficher les paramètres du client qui seront appliqués à l’appareil sélectionné. C’est un vrai point fort quand on a connu les versions précédentes.

4. Vous pouvez maintenant réaffecter les clients Configuration Manager, y compris les appareils mobiles, à un autre site principal dans la hiérarchie. Les clients peuvent être réaffectés individuellement ou en groupe et être réaffectés vers un nouveau site.

5. Paramètres de conformité – Quelques nouveaux paramètres pour les périphériques mobiles et des groupes de réglage pour les périphériques mobiles ont été ajoutés.

6. Profils – Il ya de nouveaux profils de certificats, profils VPN et profils Wi-Fi introduit dans System Center 2012 Configuration Manager R2 et  iOS 8.1 Windows RT 8.1, et Android sont compris dans les périphériques pris en charge.

7. Mises à jour logicielles – Il y a une nouvelle fenêtre dédiée à l’installation des mises à jour logicielles. Cela vous permet de configurer une fenêtre de maintenance générale et une fenêtre de maintenance différente pour les mises à jour de logiciels. Vous pouvez maintenant modifier le package de déploiement d’une règle de déploiement automatique existant. Une nouvelle fonctionnalité appelée mises à jour logicielles vous permet de consulter les mises à jour logicielles avant de créer le déploiement.

8. Gestion des applications – Il y a maintenant un nouveau type de déploiement : « Application Web ». Ce qui permet de déployer un raccourci vers une application basée sur le Web sur les périphériques des utilisateurs.

9. Collections – Une nouvelle option vous permet de configurer les fenêtres de maintenance à appliquer à des séquences de tâches seulement, des mises à jour logicielles uniquement ou encore, à tous les déploiements.

10. Rapport– Les rapports Configuration Manager sont maintenant entièrement activés pour l’administration basée sur les rôles. Les données de tous les rapports inclus dans Configuration Manager sont filtrées en fonction des autorisations de l’utilisateur administratif qui exécute le rapport. Les utilisateurs administratifs dotés de rôles spécifiques ne peuvent afficher que les informations définies pour leurs rôles.

Vous pouvez retrouver le détail complet sur les Technet

System Center Configuration Manager 2012 R2 : Les besoins matériels et logiciels

Avant de foncer tête baissée et d’installer System Center Configuration Manager 2012 R2, il serait préférable d’avoir une idée des rôles de SCCM et des limites de ces rôles. Il ne faut jamais prendre à la légère l’étude et la planification des besoins matériels et logiciels.

Les contraintes du produit :

Site d’Administration centrale (CAS) – Un site d’administration centrale peut supporter jusqu’à 25 sites principaux enfants. Lorsque vous installez un Site Administration centrale et utilisez une édition Entreprise ou Datacenter de SQL Server, la hiérarchie peut supporter jusqu’à un total combiné de 400.000 appareils. Un CAS sera nécessaire seulement si vous pensez gérer plus de 100.000 clients.

Site Primaire : Chaque site principal peut supporter jusqu’à 250 sites secondaires et jusqu’à 100.000 clients si la base est déportée. Dans le cas où la base est mutualisée, la limite est de 50.000 clients.

Site secondaire : Un site secondaire prend en charge un maximum de 5000 clients.

Management Point : Chaque site principal prend en charge jusqu’à 10 Management Points et chaque Management Point peut supporter jusqu’à 25 000 clients. (Microsoft recommande un minimum de quatre Management Points pour supporter 100.000 clients. Chaque site secondaire peut seulement accueil un et un seul Management Point.

Point de distribution : Avec System Center Configuration Manager 2012 R2 chaque site primaire et secondaire prend en charge jusqu’à 250 points de distribution et chaque point de distribution peut supporter jusqu’à 4000 clients. Chaque point de distribution supporte jusqu’à 10.000 packages et applications.

Fallback Status Point : Plusieurs Fallback Status Points peuvent être installés par site primaire. Une instance du rôle peut supporter jusqu’à 100.000 clients.

Software Update Point : Chaque Software Update Point supporte un total de 25.000 clients quand il est co-hébergé avec d’autres rôles. Microsoft a levé la limite à 100.000 clients quand il est sur une machine dédiée.

System Health Validator Point : Ce rôle supporte jusqu’à 100.000 clients.

Application Catalog web service point : Chaque site web et service web peut supporter jusqu’à 400.000 clients. Microsoft recommande la gestion de 50.000 clients par instance.

Windows Intune Connector : Une seule instance peut être installée dans la hiérarchie. Supporte jusqu’à 100.000 périphériques mobiles.

La configuration matérielle :

Détails du site Configuration minimale suggérée
Site d’administration centrale avec l’édition Standard de SQL Server

  • SQL Server se trouve sur l’ordinateur du serveur de site.
  • Cette configuration prend en charge une hiérarchie comportant jusqu’à 50 000 clients
Remarque :  La réplication de base de données représente la plus grande charge de traitement du site d’administration centrale.
  • 8 cœurs (Intel Xeon 5504 ou processeur comparable)
  • 32 Go de RAM
  • 300 Go d’espace disque pour le système d’exploitation, Configuration Manager, SQL Server et tous les fichiers de base de données
Site d’administration centrale avec l’édition Enterprise ou Datacenter de SQL Server

  • SQL Server se trouve sur l’ordinateur du serveur de site
  • Cette configuration prend en charge une hiérarchie comportant jusqu’à 400 000 clients
  • À compter de System Center 2012 R2 Configuration Manager avec la mise à jour cumulative 3, cette configuration prend en charge 500 000 clients
Remarque : La réplication de base de données représente la plus grande charge de traitement du site d’administration centrale.
  • 16 cœurs (Intel Xeon L5520 ou processeur comparable)
  • 64 Go de RAM
  • 1,5 To d’espace disque pour le système d’exploitation, Configuration Manager, SQL Server et tous les fichiers de base de données
Site principal autonome

  • Jusqu’à 100 000 clients
  • SQL Server est installé sur l’ordinateur du serveur de site
  • 8 cœurs (Intel Xeon E5504 ou processeur comparable)
  • 32 Go de RAM
  • 550 Go d’espace disque dur pour le système d’exploitation, SQL Server et tous les fichiers de base de données
Site primaire dans une hiérarchie

  • Jusqu’à 50 000 clients
  • SQL Server est installé sur l’ordinateur du serveur de site
  • 4 cœurs (Intel Xeon 5140 ou processeur comparable)
  • 16 Go de RAM
  • 300 Go d’espace disque dur pour le système d’exploitation, Configuration Manager, SQL Server et tous les fichiers de base de données
Site primaire dans une hiérarchie

  • Jusqu’à 100 000 clients
  • SQL Server est distant de l’ordinateur du serveur de site
Serveur de site :

  • 4 cœurs (Intel Xeon 5140 ou processeur comparable)
  • 8 Go de RAM
  • 200 Go d’espace disque pour le système d’exploitation et Configuration Manager

Serveur SQL Server distant :

  • 8 cœurs (Intel Xeon E5504 ou processeur comparable)
  • 32 Go de RAM
  • 550 Go d’espace disque dur pour le système d’exploitation, SQL Server et tous les fichiers de base de données
Site secondaire

  • Communications de 5 000 clients maximum
  • SQL Server doit être installé sur l’ordinateur du serveur de site
  • 4 cœurs (Intel Xeon 5140 ou processeur comparable)
  • 8 Go de RAM
  • 100 Go d’espace disque dur pour le système d’exploitation, Configuration Manager, SQL Server et tous les fichiers de base de données

La mise à niveau de Configuration Manager

Si vous prévoyez de mettre à niveau votre version de Configuration Manager vers Configuration Manager 2012 R2, voici quelques informations à ce sujet.

1) Mise à niveau à partir de Configuration Manager Béta – Si vous avez installé une version bêta de System Center Configuration Manager 2012  R2, désinstaller la version bêta avant d’installer System Center Configuration Manager 2012 R2. Il est tout de même préférable de partir sur un système vierge et propre, mais ce n’est pas impossible si vous ne pouvez pas le faire.

2) Mise à niveau de Configuration Manager 2012 (avec ou sans Service Pack) – Si vous avez une version de System Center Configuration Manager 2012 SP1, vous pouvez mettre à niveau votre version vers System Center Configuration Manager 2012 R2. Il n’est pas nécessaire d’être sur la dernière Cumulative Update (CU) pour pouvoir effectuer la mise à jour. Si vous êtes sur System Center Configuration Manager 2012  sans service pack et que vous voulez mettre à niveau vers System Center Configuration Manager 2012 R2, vous devez d’abord mettre à niveau vers System Center Configuration Manager 2012 SP1 avant de pouvoir installer System Center Configuration Manager 2012 R2.

3) Mise à niveau de Configuration Manager 2007 R2 – Système Center Configuration Manager 2012 R2 ne prend pas en charge une mise à niveau à partir de Configuration Manager 2007, mais prend en charge une installation côte à côte des deux produits dans le même environement. Dans ce type de scénario, vous pouvez utiliser System Center Configuration Manager 2012 R2 pour créer des jobs de migration qui migrent objets et du contenu à partir de Configuration Manager 2007 pour System Center 2012 Configuration Manager R2.

Les Systèmes d’exploitation supportés pour le client de Configuration Manager 2012 R2

Le client System Center Configuration Manager 2012 R2 peut être installé sur les systèmes d’exploitation suivants :

  • Windows XP Professionnel SP3 (x86), Windows XP Professional 64 bits (SP2)
  • Windows XP Tablet PC (SP3) (x86)
  • Windows Vista Business Edition (SP2), Enterprise Edition (SP2), Ultimate Edition (SP2) – (x86 et x64).
  • Windows 7 Professional (sans service pack ou avec SP1), Enterprise Editions (sans service pack ou avec SP1), Édition Ultimate (sans service pack ou avec SP1) – (x86 et x64).
  • Windows 8, 8.1 Pro et Enterprise – (x86 et x64).
  • Windows Server 2003, Windows Server 2003 R2 Standard Edition SP2 (Service Pack 2), Enterprise Edition (SP2), Datacenter Edition1 (SP2) – (x86 et x64).
  • Windows Storage Server 2003 R2 SP2 – (x86 et x64).
  • Windows Server 2008 Standard Edition (SP2), Enterprise Edition (SP2), Datacenter Edition (SP2) – (x86 et x64).
  • Windows Storage Server 2008 R2 Workgroup, Standard, Enterprise – (x64).
  • Windows Server 2008 R2 Standard Edition (sans service pack ou avec SP1), Enterprise Edition (sans service pack ou avec SP1), Datacenter Edition (sans service pack ou avec SP1) – (x64)
  • Windows Server 2008 (SP2) Server Core, Windows Server 2008 R2 Server Core (sans service pack ou avec SP1), Windows Server 2012 R2 Server Core, Windows Server 2012 R2 Server Core – (x64).
  • Windows Server 2012 Standard and Datacenter, Windows Server 2012 R2 Standard et Datacenter – (x64).
  • Red Hat Enterprise Linux – Version 4 x86, x64 Version 4, 5 Version x86, x64 Version 5, Version 6 x86, x64 Version 6.
  • CentOS 5 – Version x86, x64 Version 5, Version 6 x86, x64 Version 6.
  • Mac OS X 10.6 (Snow Leopard), Mac OS X 10.7 (Lion), Mac OS X 10.8 (Mountain Lion).

Support Active Directory

Voici les niveaux fonctionnels de domaine Active Directory qui sont pris en charge par System Center Configuration Manager 2012 R2.

Windows 2000, Windows Server 2003, Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Server 2012, Windows Server 2012 R2.

Les systèmes d’exploitation supportés pour l’installation de la console System Center Configuration Manager 2012 R2

Voici la liste des systèmes d’exploitation pris en charge pour exécuter la console Configuration Manager.

  • Windows XP Professionnel (SP3), Windows Vista Business Edition (SP2), Enterprise Edition (SP2), Ultimate Edition (SP2) – (x86 et x64) avec au minimum .NET Framework 4.
  • Windows 7 Professionnel, Entreprise, Intégrale – (sans service pack ou avec SP1) – (x86 et x64) avec au minimum .NET Framework 4.
  • Windows 8, 8.1 Pro et Enterprise – (x86 et x64) avec au minimum .NET Framework 4.5
  • Windows Server 2008 Standard Edition (SP2), Enterprise Edition (SP2), Datacenter Edition (SP2) – (x86 et x64) avec au minimum .NET Framework 4.
  • Windows Server 2008 R2 Standard Edition, Enterprise Edition, Datacenter Edition (sans service pack ou avec SP1) – (x64) avec au minimum .NET Framework 4.
  • Windows Server 2012, 2012 R2 (Standard Edition et Datacenter Edition) – (x64) avec au minimum .NET Framework 4.5.

Vous avez maintenant quelques billes en mains, si SCCM vous intéresse, alors vous pouvez maintenant patientez pour les futurs articles concernant ce produit.

About Mikaël GUILLERM

Administrateur Système et Autoentrepreneur depuis 2009 chez homeinformatique. Je partage mes connaissances, problèmes et solutions a travers articles ou tweets !

A lire également

Windows Server 2016 : Installation et configuration d’un serveur WSUS

SommaireInstaller un serveur WSUS sous Windows 2016Guide vidéo d’installation et de configuration WSUSPrérequis :Avant de commencer :Installation …

  • Merci pour cet article très intéressant ! 🙂

  • TOUFIK

    Merci beaucoup pour cet article, il m’a aidé vraiment

  • Tayeb Bendjelti

    merci pour la rédaction de ce document de qualité. il m’a également aidé à mettre en place la formation sccm 2012.

  • Fabiosilvero

    Bonjour !

    Sur quoi t’appuies-tu pour déterminer les configurations matérielles nécessaires en fonction du type de site ?

    Merci d’avance 😉