MatérielsNAS

Comment sauvegarder son serveur Synology ? Hyper Backup, CloudSync et plus si affinités…

Il existe 1001 façons de sauvegarder son serveur NAS Synology (pas 1001, mais pas loin !). Dans cet article, nous n’allons pas parcourir les 1001 manières, mais nous verrons ensemble quelles méthodes j’ai choisies.

Le mieux, c’est de mater la vidéo ci-dessous, je détaille plus ou moins bien, la méthode que j’utilise pour sauvegarder mon NAS Synology, mais vous trouverez surtout beaucoup plus de détails que dans l’article ci-dessous.

Et n’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne pour ne pas louper les prochaines vidéos 🙂

Sauvegarder la configuration de votre serveur Synology.

Une chose à ne pas prendre à la légère. Si vous avez comme moi quelques utilisateurs, un bon nombre de dossiers partagés, alors n’oubliez pas de sauvegarder votre fichier configuration !

Pour ça, rien de plus simple, depuis le panneau de configuration, dans la rubrique « Mise à jour et restauration » vous trouverez l’onglet « Sauvegarde de configuration ». Ici, cliquez simplement sur « Sauvegarder la configuration » pour récupérer votre fichier .pat de configuration.

Synology-backup-cfg

La restauration est aussi simple, car toujours dans ce même menu.

HyperBackup

Synology-hyper-backup-01Pour la sauvegarde de mes partages, j’utilise la solution Hyper Backup, qui à l’avantage de faire du versioning. L’avantage ? Cela permet d’optimiser l’utilisation de votre stockage, qu’il soit local ou cloud. Hyper-Backup sauvegarde en incrémentale et utilise une fonction de déduplication multiversions. Que du bonheur si vous souhaitez récupérer des fichiers, plusieurs semaines en arrière.

Synology-hyper-backup-02Hyper Backup vous permet de profiter de plusieurs types de destinations : Local, Réseau, ou Cloud.

Sauvegardez les données sur un dossier partagé local et des disques durs externes, des dossiers partagés sur le réseau, un serveur rsync et des services cloud public, et tirez avantage de la sauvegarde multiversions – sauvegardez jusqu’à 65535 versions de données et organisez une rotation des sauvegardes avec Smart Recycle.

Personnellement, j’utilise Hyper Backup pour la sauvegarde de mes partages sur un disque dur externe. Vous pouvez chiffrer ces données, et l’avantage est la rapidité de sauvegarde grâce à la sauvegarde incrémentielle (la première sauvegarde est donc forcément beaucoup plus longue que les suivantes). Je n’utilise pas Hyper Backup pour mes sauvegardes dans le cloud, car mon fournisseur (BackBlaze) ne fait pas partie de la liste. J’utilise donc Cloud Sync pour la sauvegarde sur le Cloud.

Entre autres, Hyper Backup vous permet également la planification de vos tâches de sauvegardes, le chiffrement des données, la sauvegarde de la configuration de certaines applications, le versionning, et aussi de sauvegarde sur un autre Synology avec Hyper Backup Vault.

Hyper Backup Vault

Je ne m’étendrai pas sur Hyper Backup Vault, j’en parle dans la vidéo plus haut, cela me permet entre autres de sauvegarder tous les NAS de mes clients. L’avantage, c’est que grâce a Hyper Backup et au versionning, seul le premier backup est douloureux (en bande passante quand on est pas fibré…), ensuite ça glisse ! Hyper Backup Vault est un paquet indépendant destiné aux administrateurs pour contrôler les sauvegardes effectuées avec Hyper Backup entre Synology.

Hyper-Backup-Vault

CloudSync

CloudSync, lui aussi sauvegarde de manière incrémentielle, et heureusement, car c’est cet outil que j’ai décidé de choisir pour mon backup vers le cloud. Une fois la sauvegarde initiale terminée, la sauvegarde de Cloud Sync. Permets d’ajouter ou de modifier les mises à jour incrémentielles en tant que fichiers, ainsi la dernière version est toujours saine et sauve, sans impact sur les performances du système. Beaucoup n’aime pas héberger leurs données chez les autres, je parle ici des fournisseurs de solutions Cloud. OK, c’est vrai, sauf qu’il est possible de chiffrer les données de bout en bout, et que si ça ne va toujours pas, et bien vous pourrez utiliser HyperBackup directement sur un serveur perso ou un NAS.

Dans les faits, on ne peut pas planifier les backups CloudSync puisque c’est une sauvegarde en temps réel. Mais ça, c’est dans les faits, puisqu’il est tout à fait possible de créer une tâche planifiée qui arrête et démarre CloudSync quand vous le souhaitez.

Synology-taches-planifiees

J’ai choisi CloudSync pour la simple et bonne raison que BackBlaze fait parti des fournisseurs Cloud, et BackBlaze a des prix défiant toute concurrence.

Le calcul est assez simple, pour 700Go de data à sauvegarder, je paie 3,5$ par mois contre presque 20$ chez la concurrence pour la même chose. Voyez par vous même :

comparaison-BackBlaze

Pour la configuration, c’est assez simple et je montre tout dans la vidéo un peu plus haut.

CloudSync-BackBlaze

Voilà pour ma part, si vous utilisez d’autres solutions, n’hésitez pas pas à en parler dans les commentaires.

Tags

Mikaël GUILLERM

Administrateur Système et Autoentrepreneur depuis 2009 chez homeinformatique. Je partage mes connaissances, problèmes et solutions a travers articles ou tweets !
Close
Close