Services

Installation et configuration d’une SeedBox Multi Utilisateur

Il y a quelques mois, j’ai déjà parlé SeedBox et fait un Tutoriel pour vous aider à installer votre propre Seedbox. Le script que j’avais présenté n’étant plus maintenu, j’en profite pour vous présenter un nouveau script, encore plus puissant, et toujours aussi simple ! Le script est disponible sur le forum mondedie.fr

Prérequis :

  • Avoir un serveur dédié ou une machine avec Debian 7 installé (32 ou 64bits)
  • Lors du partitionnement, si vous êtes seul utilisateur, vous pouvez créer une grosse partition /home et si vous voulez faire de la colloc pensez a créer une partition /home/user pour chaque utilisateur.
  • Le script intègre les plugins NFO, RatioColor, Seedbox-Manager et Fileshare préconfigurés, la limite de temps maxi est fixé à 200 heures soit +/- une semaine pour les liens de partage Fileshare créés.
  • Fail2ban est intégré et configuré pour surveiller les accès nginx et vsftpd (si installé) en plus de ssh.
  • L’accueil du serveur est en place sur « http://{ip_serveur} » avec une page index.html ultra zen. Le tout dans un dossier situé en /var/www/base, à vous ensuite d’en faire quelque chose ou pas ! On utilise aussi le même dossier pour faire la jonction avec Fileshare donc évitez de le renommer !
  • Les modifs’ pour ajouter un peu de couleurs dans les fichiers .ini et .conf avec Nano sont aussi au programme.
  • Mise à jour auto mensuelle des bases GeoIP + tweak villes dans l’onglet « client » de rutorrent si dispo dans la db.
  • Log d’accès (html) de ruTorrent dans Seedbox-Manager pour l’admin, mis à jour et nettoyé toutes les 2 heures.
  • Et plein de petites modif’ trop longues à détailler, mais qui font qu’une seedbox est sympa !

Vidéo tutoriel Installation Seedbox Multi Utilisateur

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=TcsruvFaj1A[/youtube]

Tutoriel d’installation d’une seedbox en image

Chez votre fournisseur de serveur dédié, lancer l’installation de Debian 7. Nous prendrons OVH dans notre exemple.

ovh-installation-server

Sélectionnez « Installer à partir d’un template OVH »

ovh-template

Sélectionnez une Debian 7 64bits FR, et coché la case « Personnaliser la configuration des partitions »

ovh-debian7

Sur le choix du partitionnement, vous avez deux possibilités.

  • Vous êtes le seul utilisateur de la seedbox, alors vous pouvez allouer 95% de l’espace disque sur /home
  • Vous comptez faire de la collocation sur votre seedbox, créer alors plusieurs partitions et allouer l’espace que vous souhaitez offrir à chaque utilisateur

Dans cet exemple, on retrouve l’utilisateur tech2tech avec 779,5Go sur /home/tech2tech ; l’utilisateur stef avec 100Go sur /home/stef et l’utilisateur guest avec 100Go sur /home/guest

ovh-partitionnement

Un récapitualif s’affichera alors, et vous pourrez définir le Hostname, ceci étant fait, vous pouvez cliquez sur « Valider »

ovh-resume

Cela permettra de lancer l’installation et la configuration du serveur Debian 7

ovh-install-en-cours

Une fois l’installation du serveur dédié terminée, vous recevrez un e-mail avec toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez vous connecter dessus. (adresse IP, login et mot de passe)

ovh-mail-root

Vous pouvez maintenant lancer Putty, ou un autre client SSH. Télécharger Putty si besoin.

Seedbox-putty

 On passe maintenant à l’installation et la configuration de la seedbox multi-users.

Après avoir installé votre serveur en Debian 7, authentifié vous en root sur le serveur. Voici les commandes a taper pour lancer le script d’installation automatisé de votre Seedbox.

On met à jour le serveur :

Seedbox-001

On installe GIT, qui nous permettra de télécharger le script d’automatisation

seedbox-002
On se met sur /tmp et on télécharge le script

seedbox-003

On finit en lancant le script.

seedbox-004
On configure le premier compte de la seedbox, qui sera administrateur et pourra ensuite gérer les autres utilisateurs

seedbox-006

Et ensuite on patiente… 30 à 40 minutes. Pour arriver ensuite à la configuration du serveur FTP (ou non)

seedbox-007

Puis la création des utilisateurs supplémentaires

seedbox-009

On peut enfin redémarrer le serveur

seedbox-009

Un récapitulatif de toutes les informations à retenir s’affichera :
seedbox-010

Vous pouvez maintenant, profitez de votre seedbox en vous connectant sur https://{Ip_Serveur}/rutorrent/ pour faire mumuse avec rutorrent

Interface-rutorrent

et sur https://{Ip_Serveur}/seedbox-manager/ pour gérer vos utilisateurs.

seedbox-manager

Des questions ? Vous pouvez utiliser les commentaires 🙂

Have Fun !

Source

Tags

Mikaël GUILLERM

Administrateur Système et Autoentrepreneur depuis 2009 chez homeinformatique. Je partage mes connaissances, problèmes et solutions a travers articles ou tweets !

Related Articles

Close