Home >> Web >> Services >> Installation et configuration d’une SeedBox Multi Utilisateur

Installation et configuration d’une SeedBox Multi Utilisateur

Il y a quelques mois, j’ai déjà parlé SeedBox et fait un Tutoriel pour vous aider à installer votre propre Seedbox. Le script que j’avais présenté n’étant plus maintenu, j’en profite pour vous présenter un nouveau script, encore plus puissant, et toujours aussi simple ! Le script est disponible sur le forum mondedie.fr

Prérequis :

  • Avoir un serveur dédié ou une machine avec Debian 7 installé (32 ou 64bits)
  • Lors du partitionnement, si vous êtes seul utilisateur, vous pouvez créer une grosse partition /home et si vous voulez faire de la colloc pensez a créer une partition /home/user pour chaque utilisateur.
  • Le script intègre les plugins NFO, RatioColor, Seedbox-Manager et Fileshare préconfigurés, la limite de temps maxi est fixé à 200 heures soit +/- une semaine pour les liens de partage Fileshare créés.
  • Fail2ban est intégré et configuré pour surveiller les accès nginx et vsftpd (si installé) en plus de ssh.
  • L’accueil du serveur est en place sur « http://{ip_serveur} » avec une page index.html ultra zen. Le tout dans un dossier situé en /var/www/base, à vous ensuite d’en faire quelque chose ou pas ! On utilise aussi le même dossier pour faire la jonction avec Fileshare donc évitez de le renommer !
  • Les modifs’ pour ajouter un peu de couleurs dans les fichiers .ini et .conf avec Nano sont aussi au programme.
  • Mise à jour auto mensuelle des bases GeoIP + tweak villes dans l’onglet « client » de rutorrent si dispo dans la db.
  • Log d’accès (html) de ruTorrent dans Seedbox-Manager pour l’admin, mis à jour et nettoyé toutes les 2 heures.
  • Et plein de petites modif’ trop longues à détailler, mais qui font qu’une seedbox est sympa !

Vidéo tutoriel Installation Seedbox Multi Utilisateur

Tutoriel d’installation d’une seedbox en image

Chez votre fournisseur de serveur dédié, lancer l’installation de Debian 7. Nous prendrons OVH dans notre exemple.

ovh-installation-server

Sélectionnez « Installer à partir d’un template OVH »

ovh-template

Sélectionnez une Debian 7 64bits FR, et coché la case « Personnaliser la configuration des partitions »

ovh-debian7

Sur le choix du partitionnement, vous avez deux possibilités.

  • Vous êtes le seul utilisateur de la seedbox, alors vous pouvez allouer 95% de l’espace disque sur /home
  • Vous comptez faire de la collocation sur votre seedbox, créer alors plusieurs partitions et allouer l’espace que vous souhaitez offrir à chaque utilisateur

Dans cet exemple, on retrouve l’utilisateur tech2tech avec 779,5Go sur /home/tech2tech ; l’utilisateur stef avec 100Go sur /home/stef et l’utilisateur guest avec 100Go sur /home/guest

ovh-partitionnement

Un récapitualif s’affichera alors, et vous pourrez définir le Hostname, ceci étant fait, vous pouvez cliquez sur « Valider »

ovh-resume

Cela permettra de lancer l’installation et la configuration du serveur Debian 7

ovh-install-en-cours

Une fois l’installation du serveur dédié terminée, vous recevrez un e-mail avec toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez vous connecter dessus. (adresse IP, login et mot de passe)

ovh-mail-root

Vous pouvez maintenant lancer Putty, ou un autre client SSH. Télécharger Putty si besoin.

Seedbox-putty

 On passe maintenant à l’installation et la configuration de la seedbox multi-users.

Après avoir installé votre serveur en Debian 7, authentifié vous en root sur le serveur. Voici les commandes a taper pour lancer le script d’installation automatisé de votre Seedbox.

On met à jour le serveur :

Seedbox-001

On installe GIT, qui nous permettra de télécharger le script d’automatisation

seedbox-002
On se met sur /tmp et on télécharge le script

seedbox-003

On finit en lancant le script.

seedbox-004
On configure le premier compte de la seedbox, qui sera administrateur et pourra ensuite gérer les autres utilisateurs

seedbox-006

Et ensuite on patiente… 30 à 40 minutes. Pour arriver ensuite à la configuration du serveur FTP (ou non)

seedbox-007

Puis la création des utilisateurs supplémentaires

seedbox-009

On peut enfin redémarrer le serveur

seedbox-009

Un récapitulatif de toutes les informations à retenir s’affichera :
seedbox-010

Vous pouvez maintenant, profitez de votre seedbox en vous connectant sur https://{Ip_Serveur}/rutorrent/ pour faire mumuse avec rutorrent

Interface-rutorrent

et sur https://{Ip_Serveur}/seedbox-manager/ pour gérer vos utilisateurs.

seedbox-manager

Des questions ? Vous pouvez utiliser les commentaires 🙂

Have Fun !

Source

About Mikaël GUILLERM

Administrateur Système et Autoentrepreneur depuis 2009 chez homeinformatique. Je partage mes connaissances, problèmes et solutions a travers articles ou tweets !

A lire également

HARDAH : L’ambition web du moment

Et si votre nouvelle homepage était HARDAH? Ce projet web, issu du territoire helvète, propose …

  • Gilles Wittezaële

    Tuto très sympa 🙂
    Tu conseilles quoi comme fournisseur de dédié pas trop cher pour cet usage ?

    • Un Kimsufi semble adapté si tu ne rajoute pas d’autres services que la seedbox.
      C’est ce que j’ai, et j’ai pas a m’en plaindre. C’est surtout les moins chère pour le moment 😉

      • Gilles Wittezaële

        Ok pour info 🙂
        Au passage, j’ai un plantage de script JS de ton WP sur mon FF :
        Script : http://www.tech2tech.fr/wp-content/cache/min/1/c4f0af8f40dddb1611fe63282bac4ee2.js:4
        Du coup je clique sur « Arrêter » sinon FF se bloque définitivement…

        • Merci pour l’info, je viens de faire une modif, tu as toujours le problème ?

          • Gilles Wittezaële

            Non.
            Sous FF avec mes extensons toujours le même message d’erreur et sous Chromium que je viens de réinstaller exprès bah ça semble charger à l’infini et ça finit par bloquer sans explications…

          • Etrange, j’ai pas ce problème. C’est quand tu es sur un article en particulier ou sur la homepage ?

          • A priori c’était lié a cet article en particulier. Je pense avoir réglé le problème. Merci de m’avertir si quelqu’un rencontre de nouveau un problème.

          • Gilles Wittezaële

            Apparemment c’est ok 🙂

  • jfchadeyron

    Attention, l’IP n’est pas caché dans la video.

    • Merci, je le sais, j’avais la flemingite ! Mais c’est un serveur de test, donc je ne risque pas grand chose 😉

      • Benaki

        Oui mais il y a aussi l’utilisateur et le mot de passe de cowboy …. on peut télécharger ? 😉

        • Benaki

          Dommage qu’il n’est pas intégrer cake-box

          • C’est en cours, il est en train de le faire.

        • Tu peux toujours essayer 😉

  • Pierre

    Magnifique tuto.
    J’ai un serveur dédié chez online (très content) et j’ai installé Debian 7/64bits.
    Je ne connais pas très bien Linux mais je sais m’en débrouiller en SSH avec putty.
    En suivant exactement les consignes, j’ai installé rutorrent sans aucun problème.
    Le plus de ce script est la gestion des utilisateurs.
    Avant, j’utilisais un autre script, encore plus simple (autodl-setup), mais qui ne marche plus du fait du changement d’adresse d’un module (xmlrpc-c).
    Je ne regrette pas le changement.
    Un très grand merci au concepteur de ce produit et du tuto.

  • Pierre

    Je ne vois pas mes fichiers dans filezilla.
    Comment faire pour ramener les fichiers sur son PC par le biais de Filezilla ?

    • Avec FileZilla, tu t’es connecté sur le serveur ?

      • pierre

        Oui.
        En fait le fichier test est apparu dans /torrents très longtemps (plusieurs minutes) après qu’il soit chargé.
        De surcroît, j’ai l’impression qu’aucun leecher ne s’intéresse à mes torrents !
        Le ratio reste à 0 pourtant, le torrent est récent et très populaire. Je surveille ça.

  • kerkiki

    Tuto au top une fois de plus , ça marche nickel, MERCI !

  • luc71160

    Bonjour
    je souhaite changer le mot de passe mais je sais pas comment faire
    merci d’avance

    • Tu veux changer le mot de passe de l’accès au serveur ou celui de rutorrent ?

  • Bruzbox

    Ajouter à votre Seedbox le média center Plex et vous avez ici une superbe solution pour matter photos, vidéos sur vos smartphones, pc, tablettes , et tv connectées .!

    • BretrandLaPine

      C’est à dire ?

  • rober

    bonsoir,comment changer le port 21 du ftp par exemple 2341 merci

  • Chaplin Divisant

    Bonjour,j’ai 20512MB / 2000000MB repartie comme suit.
    Je n’arrive pas à trouver comment faire une partition
    correcte pour moi seul.

    1 primary ext4 / 20000 MB
    2 primary ext4 /home Espace restant
    3 primary swap swap 512 MB

    • exrat

      Salut
      Non pas d’automatisme pour ça 😉

      A noter que sur la dernière version du script, un système de reconnaissance vocal est en place sur la page d’accueil du serveur (avec chrome uniquement malheureusement), il suffit de lui dire « torrent » ou « manager » pour être redirigé sur ruTorrent ou Seedbox-Manager ». Quelques aléas mais ça marche plutôt pas mal

      On m’a beaucoup réclamé un version « light » du script, elle arrive la semaine prochaine (sur mondedie.fr toujours).
      Plus légère et rapide à installer: Nginx & ruTorrent only, Seedbox-Manager & FTP en option à l’install’ pour aller à l’essentiel quoi !

      J’en profite pour vous remercier de vos retours sur mon p’tit boulot, sentiment curieux d’être le « papa » de toute ces seebox ! ^^
      Ex.

      • Salut Ex,

        Le système de reconnaissance vocal c’est un peu gadget, pour le reste c’est au top.

        Je parlerai du script light quand il sortira, effectivement, je pense que c’est une attente de la communauté.

        Encore bravo pour ton taff.

        • exrat

          Je te l’accorde pour le vocal, ça sert pas à grand chose mais l’idée était rigolote 😉
          Ex.

      • Chaplin Divisant

        Merci pour vos réponses,j’irais jeter un œil sur mondedie.fr. C’est juste qu’une vidéo explicative et plus simple à comprendre pour ma petite tète. 🙂 Le plus difficile a était de partitionner correctement pour une utilisation seule.
        Merci à vous tous pour le partage de votre travail.

  • berlingo

    Bonjour j’ai fait l’installation en voulant faire un copier coller , je n’est pas ete jusque a la fin de l’installation , !!! exit il une methode pour tout de-installer proprement et sans laisser de traces. et ainsi revenir a ma distribution tel quelle etait avant l’installation? merci pour l’aide

  • themroizo

    L’IP du serveur apparaît sur la récap en fin d’install 😉

  • SimonBow

    Bonjour,

    Je relance la question de berlingo sur une méthode pour tout désinstaller proprement.

    Merci

  • Punga

    Bonjour 🙁 J’ai installé mais quand il m’a demandé si je voulais ajouter un autre utilisateur j’ai fait non. Je peux revenir en arrière ou alors le rajouter ? Merci d’avance.
    PS: Je suis tout nouveau dans ce domaine

    • Relance le script, et tu pourras alors ajouter des utilisateurs (cela ne réinstallera pas tout)

      • Punga

        Merci beaucoup 😛 Très rapide.
        Savez vous si il existe un moyen de « formater » son VPS pour revenir à zéro ? Merci d’avance.

        • Oui, c’est toujours possible tout dépends de l’hébergeur. Chaque interface hébergeur est différente, mais vous devriez pouvoir trouver ça facilement.

          • Punga

            J’ai trouvé pour la réinitialiser je vous remercie beaucoup pour vos réponses 😀 Bonne continuation 😉

  • Pierre

    Bonjour,

    J’ai réinstallé la seedbox sur mon serveur online.net (debian 7/64) à partir du nouveau script.

    Super facile. Plié en 3/4 d’heure.

    Je suis très intéressé par la possibilité de gérer les utilisateurs en termes d’ajout, suppression…

    Il est dit qu’il suffit de relancer le script. Mais quelles commandes faut-il passer exactement ?
    Faut il être root ?

    Ce qui me gène, c’est que la commande cd install-rutorrent passée en root m’envoie un message erreur. Et j’ai peur, en lançant chmod a+x scriptmondediefr.sh && ./scriptmondediefr.sh de relancer une install par mégarde.

    • westh

      pour les user, recommence a la section cd /tmp et jusqua la fin le script va te demander ajout user bloquer user etc…

  • westh

    merci pour le tuto tres sympa et pratique surtout sans difficulté, seulement un problem peut-on modifier la page de logout?
    Sinon tous le reste marche #1

  • October

    Merci pour ce TUTO simplissime à mettre en place. La vidéo est un plus parfait.

  • RID3R27

    Salut,

    Après installation de ce script je n’ai plus accès à apache2 via le navigateur, plus de SSH (connexion refusé) et FTP plus en root mais que avec un des utilisateur fait durant le tuto. Cela fait 4 jours que je cherche mais.. Des idées ?

    • Apache n’est pas utilisé dans cette solution. C’est Nginx qui est utilisé. Que viens faire apache dans ta config ?

      • RID3R27

        En fait mon serveur était déja installé j’ai donc installé le script en plus. Sinon au final j’ai tout reinstallé et mon problème est résolu merci tout de meme. Par ailleur si j’utilise Apache et nginx, je vais pas avoir de conflit etc ?

        • Ah bah c’est clair, c’est pas du tout prévu pour s’installer sur un serveur déjà configuré, mais pour être utilisé sur un serveur vierge.

  • WarchNyx

    Bonjour,
    Ou sont stocker les Téléchargement ?
    Est ce qu’un utilisateur rutorrent correspond à un utilisateur system ?
    Est-il possible de stocker les téléchargement de user1 /home/user1/… et de user2 dans /home/user2/… ?
    Est-ce possible d’installer une extension du type Cakebox sur ce serveur ?

  • Chris

    Bonjour, j’ai bien installé la seedbox, qui a fonctionné au 3ème essai. J’avais erreur 500 à cause d’un mot de passe utilisant des caractères spéciaux… Je n’ai pas vu la mention précisant qu’il ne fallait pas les utiliser.
    Maintenant, tout est en ordre mais j’aimerai encore sécuriser d’avantage mon accès en pouvant me connecter en https, parce que là, pour le moment, j’ai mes navigateurs qui s’affolent à chaque fois et qui me disent de me méfier !
    Existe-il un moyen de faire ça sans avoir à obtenir un certificat personnel avec tout ce que cela incombe (domaine et mail perso) ?
    Je précise que je suis sur Kimsufi.

  • Tin&Am

    Bonjour,

    malgré un reformatage de mon serveur ainsi qu’un mdp sans caractères spéciaux, j’ai une erreur

    « 500 Internal Server Error » lorsque je vais sur https://X.X.X.X/rutorrent.

    Pourriez-vous m’aider

    • Tin&Am

      désolé message en double, cela a fonctionné au 3ieme essai d’installation

  • exrat

    Salut, (c’est ex_rat j’ai paumé mon pass^^)

    Pour l’erreur de Tinou et les erreurs 500 apparu dernièrement, c’est résolu depuis…
    Je me suis loupé sur la dernière mise à jour du script, un problème de « gros doigts » et l’erreur a mis un peu de temps à remonter, désolé 😉
    J’ai bricolé un peu pour réduire le temps d’install’ et je me suis fais avoir en faisant le ménage derrière
    Ex.

  • mouflo

    Bonjour, merci pour ce super tuto assez simple à suivre même pour un noob en ssh.
    Je voudrais juste savoir comment faire pour que notre navigateur ne s’affole pas quand on essaye de rentrer sur les interface de rutorrent, probleme de https barré en rouge ?
    Merci.

  • Yann

    Bonjour,

    Génial ton script ca marche nickel 🙂 juste je renforce la sécurité sur mon debian et malagré les ouverture de ports les torrents ne dl plus ni envoie?

    Une idée des ports spécifiques?

    merci encore

  • snake

    Super tuto, extrêmement simple même pour un nul comme moi en linux

    J’ai juste eu un petit bug avec le plugin de décompression du file manager qui me retournait un message d’erreur. J’ai trouvé la solution sur le net. Il faut éditer le fichier /var/www/rutorrent/conf/users/USERNAME/config.php comme suit

    $topDirectory = ‘/home/USERNAME/torrents’;
    cad ajouter « /torrents » et là ca fonctionne (et remplacer USERNAME par votre user évidement)

  • laurent

    Bonjour il me manque quelques icônes en haut comme ajouter un torrent quelqu’un à une idée

  • Antoine

    Bonjour y’a t’il un équivalent a putty sur mac?

    • LoaK

      Pas besoin d’équivalent, tu as un terminal SSH intégré au Mac, d’après ce que j’ai pu comprendre 😉

  • Stephane DEWITTE

    Bonjour,

    merci pour ce tuto très clair.

    J’ai juste deux petits soucis, depuis la page seedbox-manager :

    les pages graph et proxy ne marchent pas (File not found.pour graph et erreur 404 pour proxy).

    Même ce ce ne sont pas des priorités, il y a moyen de corriger ça ?
    Merci d’avance

  • Nico Kam

    super tuto marche impek!! par-contre comment définir un quota par utilisateurs??
    cordialement…

  • Guest

    Bonjour,
    Comment faire pour supprimer la seedbox une fois celle-ci installée sur un serveur svp?
    Merci

  • seedboxx

    welcome

    I installed everything as from the owner of the problem but I do not know how to solve PLEASE information

  • runje

    J’ai fais exactement ce qui est indiqué mais lorsque je fais https://{Ip_Serveur}/rutorrent/ mon navigateur m’indiquer qu’aucune connexion n’est possible : « connexion échoué »

    J’ai fais la reinstallation 2 fois.. Quelqu’un pourrait il m’aider?
    merci

  • Lili Léchampion

    Marche Nickel !

    Petite précision pour le Multi-Utilisateur:

    En donnant le même nom à la partition logique crée, et à l’utilisateur FTP supplémentaire,
    l’espace seedbox alloué à cet utilisateur, est automatiquement celui de ladite partition.

    Exemple:

    Si vous avez partitionné:
    – utilisateur administrateur (vous) avec l’espace restant sur
    /home/
    – l’utilisateur stef avec 100Go sur /home/stef
    – l’utilisateur guest avec 100Go sur /home/guest

    Il faut nommer les utilisateurs FTP supplémentaires:
    « stef » et « guest »

    Mais si par hasard vous avez créé le compte ftp au nom de « stephane »,
    après installation, avec le seedbox manager,
    vous pouvez changer la partition allouée au compte utilisateur de « stephane »,
    au lieu de /home/ ,
    changez pour /home/stef.

  • trunks62

    bonjour deja merci pour ton tuto qui et parfais pour debuter; sa fais 2 moi que je l utilise et je n ai aucun probleme, la je vein de le refair avec deux utilisateur pour pouvoir le partager avec un parent.

    et je vouler savoir il il a quelle que chose de prevu pour une utilisation avec un ipade

  • Chr!x

    Après avoir essayé d’autres scripts, celui-ci est le seul qui a fonctionné du premier coup. Je l’ai testé sur une Debian 7.8 virtualisée (pour mes tests avant de passer sur une machine réelle) sous Virtualbox 4.3.20 (Mac/Yosemite). Pour info, à l’install de la Debian, j’ai décoché tous les paquets supplémentaires (serveur imprimante, etc…), je n’ai laissé que le dernier choix (install outils par défaut). Merci au scripteur, excellent travail !

  • turn

    Bonjour.

    Super tuto merci, aucun problème de config !

    Par contre, je trouve que le chargement de l’interface ruTorrent est assez long, il y aurait-il un moyen d’optimiser ça ? Merci !

    • exrat

      Salut
      Le chargement de ruTorrent a toujours été un peu long, y’a rien à faire malheureusement…
      Ex.

      • Perso ça fonctionne plutôt rapidement, j’ai pas de lenteurs notable.

        • exrat

          J’ai toujours trouvé ça un poil long au lancement moi mais c’est plus au niveau du ressenti qu’un vrai soucis. On est dans l’émotionnel là comme dit Octave 😀
          Ex.

  • GIlld4s

    Ha magnifique « tuto ». Le genre que l’on désir tous. Mais une question me reste en suspend. Si je compte acheter l’offre de OVH à 4.50€ avec 500GO, etc. Je fais la manipulation pour créer ma seedbox, mais je ne l’a met pas dans /tmp mais dans par exemple « /rutorrent ». Est-ce que je pourrai créer par la suite un dossier /home/ts3 (pour un serveur vocal) tout en utilisant le serveur comme seedbox ?

  • Marc

    Nickel, l’installation a duré 5 minutes chez moi :p
    Ca marche parfaitement ! Bravo 😉

  • reaman

    Bonjour,

    Je viens de faire l’installation de cette seedbox via ce tuto qui je doit le reconnaitre est très bien fait et cela fonctionne tout de suite… un grand merci !!!

    Mais et oui il y a toujours un « mais » j’ai un ptit problème sur le menu, je m’explique,

    il y a 2 utilisateurs donc 2 comptes, l’un est un compte administrateur et l’autre utilisateur, jusque là vous me dirait, c’est quoi le problème… J’y viens justement…

    Le compte utilisateur à un menu complet dans l’interface de la seebox et celui du compte administrateur est beaucoup moins complet et j’aimerai que cela soit l’inverse, comment faire ? Voir ce liens :

    Merci de votre aide !!

    • Olivier Marcanonymous

      Il est possible d’ajuster les différents fichiers de configuration (config.php, plugins.ini et access.ini) afin d’avoir plus ou moins d’onglets dans le menu des utilisateurs / admins. J’ai fait quelques tests de modifications et ça semblait fonctionner, mais je me demandais s’il y avait possibilités de mettre les différents champs du menu settings en read-only pour les utilisateurs.

  • Polo

    Bonjour, super Tuto et bravo Exrat! Petite question: quand on ajoute un utilisateur via le seedbox-manager, le nouvel utilisateur se retrouve avec 20go d’espace alloué.. Y a t’il une astuce ou un script afin de lui allouer un espace prédéfini? Je veux dire par là, pouvoir attribuer 100 go à l’utilisateur1 et 50go à l’utilisateur2? Merci d’avance pour vos conseils!
    Polo.

    • Salut,
      Si tu suis bien le tuto tu verras que j’ai créer plusieurs partition. Il faut créer des partition /Home/utilisateur1 et /home/utilisateur2 avec l’espace que tu veux leur allouer. Cela se fait en amont, lorsque tu définis le partitionnement du disque.

      • Polo

        Merci pour la réponse. Un peu déçu qu’on ne puisse le faire qu’en amont, car d’après le script, on peut ajouter des utilisateurs mais sans options concernant l’espace alloué. Merci quand même 😉

        • exrat

          Salut
          Ce serait difficilement envisageable de faire autrement.
          En gros l’idée de la suppression/ajout, c’est plus ça:
          T’as un coloc toto avec sa partition /home/toto qui s’en va, tu réattribues d’abord sa partoche au nouvel user et là le script va faire son job derrière, si c’est pas prévu un peu au départ c’est mort…

          Evidemment ça marche aussi si tout le monde est dans « le même /home » à la racine sans partition distincte mais c’est un peu crade et on se marche vite dessus niveau place.
          Ex.

  • xelacin

    Salut, tuto nickel, merci beaucoup.
    Petite question que je n’ai pas vu aborder dans les coms et le tuto, peut-on après installation modifier le mot de passe de tel ou tel utilisateur (que chacun ai un accés bien protégé et perso), ou l’admin les connait et les attribue tous?
    Merci d’avance

    • Ex.

      Salut
      Non pas de possibilité de changement de pass sans passer par l’admin (qui peut le faire facilement juste en relançant le script).
      Ça pourrait être une idée de module pour Seedbox-Manager, je vais en parler au devs et on verra ce qu’ils en pensent, on va les faire bosser un peu 😀
      Ex. « qui a encore paumé son pass »

      • Ex.

        Caps du menu de gestion utilisateurs

  • xelacin

    « qui a encore paumé son pass »

    Voilà, c’est exactement pour ça lol

  • Anakin

    Bonjour,

    Sa marche super pour moi, merci.
    Mais par contre, peut on installer Cakebox sur rutorrent après sa?

  • exrat

    Salut

    Un p’tit message pour dire que le script est maintenant compatible debian 7 & 8 et inclue une clé diffie-hellman 2048 bits pour se protéger de la faille logjam.

    Amusez vous bien et restez en seed 😉
    Ex.

  • sngo

    salut,
    Merci pour ton tuto.
    L’installation a été une réussite mais lorsque je ferme et relance mon putty pour prendre la main sur mon serveur, la fenêtre putty se dès que je rentre mon login mdp. J’aimerai donc savoir si ton script touche à des fichiers style sshd.. ou un truc qui pourrait changer la configuration ssh.

    Cordialement,
    Stéphane

    • sngo

      edit : j’arrive à me connecter en root mais plus avec mon utilisateur. (j’aimerai désactiver root en ssh)

      • exrat

        Salut
        Tu donne la soluce juste au dessus. Effectivement ton user rutorrent ne doit pas avoir accès en console, ni pouvoir se balader dans toute l’arborescence donc tu te fais un user « special console » ( moi j’utilise mon prénom pour ça et je garde mon pseudo pour ma box ^^ ) pour pouvoir te connecter et ensuite fermer ton root tranquille.
        Ex.

    • sngo

      Bon j’ai rien dit j’ai trouvé…Le script bloque l’utilisateur en ssh.
      Il faut donc un utilisateur dédié a rutorrent.

  • Alex

    Bonsoir,

    Merci pour le tuto, ça fait 2 fois que je l’utilise est c’est au poils !
    Seulement un petit de souci, au niveau du partionnement des user, j’ai bien alloué 500 Go pour mon guest mais quand je me rend sur seedbox manager je n’ai que 19Go…
    Comprends pas.
    Merci pour l’aide

    Cdlt

    Alex

  • nide0007

    Bonjour a tous, J’ai installer ce script qui fonctionne a merveille. Cependant je n’arrete pas d’avoir lM’erreur suivant. La requête vers rTorrent a échoué.

    Avez vous un idée

    Merci

    • exrat

      Salut
      Ça arrive en général quand on en demande un peu trop à un serveur un peu mou du genou, seed trop fort, beaucoup de torrent en dl ou de verif simultané, sur des petits prix ça a du mal et ils arrivent plus à suivre.
      Donc en y allant un peu plus mollo, ça devrait aller mieux ou alors monté en gamme.
      Ex.

  • Non t’en fais pas, bien au contraire. Autant aller trouver de l’aide à la source 🙂

  • lio

    super tuto merci

    cependant, impossible pour moi d’ajouter un .torrent

    je me retrouve avec cette ligne dans le journal Rutorrent

    Lien incorrect avec rTorrent. Vérifier qu’il est bien en cours d’exécution. Vérifier la configuration de $scgi_port et de $scgi_host dans config.php et scgi_port dans le fichier de configuration de rTorrent.

    Avez vous une idée ?
    merci

    • exrat

      Salut
      Surement un peu tard mais bon !
      Il y a eu un soucis suite à la modification d’un élément central touchant rTorrent (xlmrpc -c).
      Le script a été corrigé depuis, donc un petit formatage et on recommence dans la joie et la bonne humeur, ça devrait rouler tout seul maintenant. 🙂
      Ex.

  • Jerome

    Super tuto, merci.
    Avec une Debian 8 (version du moment), ça marche pareil ou il faut une adaptation de ton script ?
    Merci pour ton feedback

  • Clement Raussin

    Une petite seedbox toute faite pour Linux (Debian, Ubuntu). Par contre c’est pas avec rutorrent mais avec transmission. http://cclleemm.github.io/FriendlyTorrent/

    • Salut Clément,
      L’interface a l’air très réussi, je vais essayer de trouver le temps pour tester ça et pourquoi pas en faire un petit article 🙂

      • Clement Raussin

        Super !
        Si tu as des questions pour ton article, ou si tu remarques des bugs, n’hésite pas à m’en informer 🙂

  • Markus

    Bonjour et merci pour ce tutoriel qui correspond exactement à ce que je cherche.
    Au niveau du FTP, peut on utiliser un répertoire commun pour uploader des fichiers ?
    Avec les differents users, où créer ce dossier pour que tout le monde y est accès ?

  • Djo

    Salut, la seedbox marche nickel mais je n’ai pas installer le ftp, comment faire car quand je relance l’installation ce n’est pas proposé.

  • jean jacques lapoux

    bonjour a tous , j’ai installé ma seedbox pour la seconde fois mais un soucis subsiste….
    je l’avais installe une premiere fois il y a 2 ou 3 ans et ca marchait nickel
    mais depuis quelque temps j’ai des soucis de connection a r torrent, des telechargements qui ne fonctionnent pas ou difficilement, ça repart un peu apres reboot de rtorrent via le seedbox manager. en gros c’est un peu la galere.
    j’ai tout viré et tout reinstallé mais c’est la mme chose
    je suis avec chrome qui marchait avant, mais j’ai aussi essayer Firefox et IE pour un resultat identique.
    par contre en sftp ou en ssh tout fonctionne nickel
    je pense donc a un soucis « conflit » avec r torrent quen pensez vous?

    merci de votre aide

    ps: 5 PC en reseau à la maison plus essai depuis celui de mon boulot, résultat identique ???? systeme d’exploitation WIN 7 et WIN 10