Breaking News
Home >> Logiciels >> Fin d’Internet Explorer 8, 9, et 10
internet-explorer-11

Fin d’Internet Explorer 8, 9, et 10

Microsoft l’avait annoncé, Internet Explorer n’est plus supporté depuis le 12 janvier. Après Windows XP et Windows Server 2003, c’est trois versions de son navigateur que Microsoft laisse tomber. Il est donc important de mesurer l’impact potentiel que ce changement aura pour vos clients.

Un peu d’histoire

Si Microsoft laisse tomber progressivement Internet Explorer, c’est pour favoriser le nouveau venu Edge. En effet, dans la branche Internet Explorer, ne sera supporté que la version 11.

Il faut dire que les autres versions datent un peu. Voici les dates de sortie des précédents navigateurs supportés jusqu’ici:

  • Internet Explorer 8 : 5 mars 2008
  • Internet Explorer 9 : 14 mars 2011
  • Internet Explorer 10 : 26 octobre 2012

Internet Explorer 11

Pour disposer d’Internet Explorer 11, il faut disposer d’un OS compatible : Windows 7, Windows 8.1 et Windows 10 le sont.

Sur Windows 7 (et Server 2008) il faut que le SP1 (edition R2 pour le Server) soit installé pour en bénéficier. Sur Windows 8 et Server 2012, il n’est pas supporté. Il est nativement inclus dans Windows 8.1 et Server 2012 R2.

Sur Windows 10, c’est son successeur, Edge, qui est définit en tant que navigateur par défaut. Cependant, Internet Explorer 11 peut être utilisé, notamment si vous exécutez des applications web qui nécessitent des contrôles ActiveX (ne sont plus supportés non plus les Browser Helper Object, VML, VBScript et les barres d’outils). Il est d’ailleurs déjà installé, et il suffit de le définir en tant que navigateur par défaut si nécessaire.

Fin du support

La fin du support des versions 8 à 10 d’Internet Explorer signifie donc l’arrêt de recherches et de développements de correctifs techniques ou de sécurité sur ces produits. Ces applications fonctionneront toujours, mais elles représenteront une faille de sécurité importante pour vos clients.

Pour vos clients (je parle de clients professionnels, les risques pour les particuliers ne sont pas comparables), il est donc important d’attirer leur attention sur le risque important qu’une telle nouvelle induit. Il est important de leur expliquer que les vieux OS et vieilles versions de ce navigateur sont à proscrire. Vous aurez toujours des personnes qui vous répondront qu’ils utilisent un autre navigateur comme Firefox ou Chrome. Mais il est important de comprendre que la seule présence du navigateur peut être un problème de sécurité.

Que faire?

Concrètement, à chaque OS, il conviendra de prendre une mesure :

  • Windows XP et Vista : Obsolète, à migrer (et signifie souvent changement de matériel)
  • Windows 7 : Installer le SP1 avec IE 11
  • Windows 8 : Plus supporté depuis le 12 janvier non plus. Migration vers 8.1 avec IE11.
  • Windows 10 : Intégré (en plus de Edge).

Conclusions

Comme pour toutes les fins de support d’un produit, il est nécessaire (et c’est votre rôle!) d’alerter vos clients d’un risque potentiel. Il ne faut pas paniquer non plus, mais il faut garder à l’esprit que lorsqu’une faille sera découverte et exploitée, les systèmes de vos clients seront vulnérables. Il est donc important de les prévenir, et de leur proposer un accompagnement sur un projet de mise à niveau de leur parc informatique.

Nous voyons ici que Microsoft pousse, par le biais des mises à niveau en cascade, combinées avec les fin de support produits, à migrer vers Windows 10 et Edge.

Il y a cependant des côtés positifs, pour nous, professionnels. Ce genre d’accompagnement permet de mener des projets, et donc de générer du business, et potentiellement, à l’occasion d’audits, de déceler de nouveaux besoins chez nos clients. Et ensuite, pour les développeurs, ca signifie que les anciens navigateurs seront amenés rapidement à ne plus être utilisés par leurs clients, et donc plus de compatibilité à étudier. L’utilisation de nouvelles technologies (comme HTML5) pourra donc prendre plus d’ampleur dans les projets…

About Samuel Monier

Informaticien indépendant Réseaux et systèmes - Infrastructure - Serveurs. J'interviens sur les départements 42 - 63 - 69 - 43 - 71, et à échelle nationale à distance. N'hésitez pas à me demander conseil!

A lire également

petya_figure1

Ransomware : Les risques augmentent

Les ransomwares ont le vent en poupe… Non seulement ils sont de plus en plus …