Home >> Culture Numérique >> Quelle est la différence entre le format GPT et MBR pour un disque dur ?

Quelle est la différence entre le format GPT et MBR pour un disque dur ?

Depuis Windows 8, lorsque vous insérez un nouveau disque dans votre ordinateur, vous avez le choix du type de partition : MBR ou GPT.

Avant d’utiliser un disque, il est indispensable de le partitionner. MBR (Master Boot Record) et GPT (GUID Partition Table) sont deux manières différentes de stocker les informations de partitionnement sur ​​un disque. On retrouve par exemple les informations qui permettent de savoir ou commence la partition sur le disque et ou elle se termine. Ainsi votre système sait quels secteurs appartiennent à quelles partitions et quelles partitions sont bootables. C’est pourquoi il est nécessaire de choisir entre MBR ou GPT avant de créer des partitions sur un disque.

Les limitations de MBR

La norme MBR date un peu… oui juste un peu puisqu’elle a été introduite avec IBM PC DOS 2.0 en 1983. Rien que ça.

On l’appel Master Boot Record, car le MBR est un secteur de démarrage situé au début d’un lecteur. Ce secteur contient un boot loader pour le système d’exploitation installé ainsi que des informations sur les partitions logiques. Le Bios charge le MBR. Ce sont les 512 premiers octets du disque. À partir des informations du MBR, il détermine l’emplacement du chargeur d’amorçage.

Si le disque de boot a plusieurs partitions, le BIOS lit le MBR du disque, puis le VBR de la partition (Volume Boot Record). À partir de ces informations, il peut déterminer l’emplacement du chargeur d’amorçage et le lancer.

MBR fonctionne avec des disques jusqu’à 2 To maximum, il ne peut pas gérer les disques de plus de 2 To d’espace. MBR prend en charge jusqu’à quatre partitions primaires, si vous en voulez plus, vous devez faire de l’une de vos partitions primaires une « partition étendue » et créer des partitions logiques.

MBRf

Les avantages de GPT

GPT veut dire « GUID Partition Table« . C’est une nouvelle norme qui permet de remplacer progressivement le vieillissent MBR. Elle est associée à UEFI qui lui, replace le BIOS. On l’appelle « GUID Partition Table », car chaque partition sur votre disque dur a un identifiant unique (GUID = Globally Unique IDentifier).

Ce système n’a pas les limites du MBR. Les disques peuvent être beaucoup, beaucoup plus gros et les limites de taille dépendront du système d’exploitation et de son système de fichiers. GPT permet presque un nombre illimité de partitions, et la limite ici sera votre système d’exploitation. Par exemple, Windows permet jusqu’à 128 partitions sur un disque GPT, et vous n’avez pas à créer de partition étendue.

GPT-illimite-partition

Sur un disque en MBR, les données de partitionnement et de démarrage sont stockées dans un seul endroit. Si ces données sont écrasées ou endommagées, c’est la merde. En revanche, en GPT les magasins GPT multiples les copies de ces données sur le disque, il est donc beaucoup plus robuste et peut effectuer une récupération si les données sont corrompues. GPT stocke également le CRC (contrôle de redondance cyclique) afin de vérifier que les données sont intactes. Ainsi, si les données sont corrompues, GPT peut informer du problème, et tenter de récupérer les données endommagées à un autre endroit sur le disque. Avec le MBR il n’y avait aucun moyen de savoir si des données étaient corrompues. Enfin… Quand on était au courant d’un problème, c’était trop tard, car la partition du disque avait disparu par exemple.

Windows ne peut démarrer qu’à partir GPT sur des ordinateurs UEFI exécutant des versions 64 bits de Windows 8.1, 8, 7, Vista et les versions serveur correspondantes. Sur une version 32bits équipée de BIOS, vous ne pourrez pas Booter à partir d’un disque GPT, cependant, vous pourrez l’utiliser en tant que disque de données.

About Mikaël GUILLERM

Administrateur Système et Autoentrepreneur depuis 2009 chez homeinformatique. Je partage mes connaissances, problèmes et solutions a travers articles ou tweets !

A lire également

Retour sur le DellEMC Forum

SommaireLa KeynoteLes SessionsSébastien Verger sur la session « Moderniser votre infrastructure »Arnaud Prezelin sur la session « Améliorer …